FANDOM


Mini-Aventure de Comy n°31: Après quelques heures, ils accostent sur l'île de Weaner.

Chapitre 160
Chapter 160
Informations
{{{Image}}} Date de parution:
09/07/2015
Nom français Chapitre 159
Suivant Chapitre 161
Précédent Chapitre 159
Arc
Autre informations
Aucune


Précédemment...
Les frères Sild, Noki et Liam, se dirigent vers Mr.2. Noki utilisa donc son pouvoir de la téléportation vers une nouvelle dimension pour arriver jusqu'à leur cible. En chemin, Liam découvre un nouvel univers. Finalement, ils réussissent à téléporter leur cible et à la mettre sous leurs ordres.


Chapitre 160: "Évasions à Impel Down !"Modifier

Mr.2 s'était retrouver dans un long couloir qui devait faire plus de cinquante mètres de longueur. Aux murs étaient accrocher de petites chandelles qui éclairaient d'une faible lueur l'endroit. Des éclats de lumière traversaient la fenêtre. L'agent du Baroque Works se mit alors à marcher dans le calme, et vit une petite porte au fond. Elle formait un arc de cercle et était faite en bois. On pouvait y aperçevoir dessus une tête de mort avec de bras allongés sur les côtés. Se trouvant dessus un tatouage qui formait un dragon ainsi qu'un autre qui formait une sorte de lézard mais en beaucoup plus long. Il s'interrogea sur le propriétaire de ce jolly roger. Après un instant de réflexion, il ne trouva aucune réponse à son problème et préféra laisser tomber. Il tira la porte sur ses gonds, puis elle provoqua un grincement sonore qui fit rompre le silence. Derrière se trouvait une petite personne aux cheveux blancs ébouriffés qui tenait un parchemin par la main droite qui cette dernière était marquer d'une cicatrice. Il murmurait des paroles inaudibles pour Mr.2. Ce dernier s'approcha peu à peu pour mieux le voir.


Photo
???
...Donc voilà la liste dont le roi me parlait tant.


Mr.2 vit que le vieil homme portait une chemise rouge écarlate avec une cravate assortie et se tenait en tailleur sur une chaise large. L'agent se demandait pourquoi il avait une position si particulière sur une chaise. Apparemment, l'inconnu n'entendait pas le bruit des pas de Mr.2 et ces derniers étaient étouffer par les paroles du vieil inconnu. Le protagoniste soumis se demandait pourquoi il était au milieu d'un minuscule couloir assis sur une chaise. Puis, il prit la parole:


Bentham
Mr.2
Hum...Monsieur ?


Le vieil homme fut pris d'une surprise et laissa tomber le rouleau de parchemin qui continuait de voler avant de tomber par terre, à deux mètres de son propriétaire. Il se retourna et Mr.2 vit une moitié de son visage était dans l'ombre, mais à en jugé son état, il n'était pas très bien. Son visage était remplit de cicatrices, apparemment, songeai Mr.2, il aurait livrer un dangereux combat par le passé. De plus, on voyait un badge accroché à sa chemise, mais l'écriture était tellement petite que Mr.2 ne pouvait rien y déchiffer.


Photo
???
Qui êtes-vous monsieur ? Et que faites-vous là ? Qui vous a donné la permission de rentrer dans ce palais ?


Mr.2 fut pris d'un fou rire qui ne résonnait pas pour autant en écho dans le couloir. Le vieil homme avait une émotion mélangée entre la peur et la fureur. Il jetait d'étranges regards soupçonneux à son interlocuteur. L'agent reprit la parole, affichant un horrible sourire qui ne pouvait que présager que l'inconnu allait sûrement le frapper.


Bentham
Mr.2
Oh, désolé de cette entrée si frappante dans ce palais. Je veux juste vous demander où se trouve le roi, rien de plus.



Photo
???
Que lui voulez-vous ? Répondez !!!


Bentham
Mr.2
Si vous ne me dites rien, alors...


Le vieil homme fixa Mr.2 de ses yeux globuleux et écarquillés, puis ce dernier passa à l'action. Il prit son courage à deux mains et frappa violemment avec sa jambe droite son interlocuteur au menton qui cracha du sang. Il tomba à la renverse en arrière. Il essayait de se rattraper en tendant l'une de ses mains dans le vide, mais en vain, ce ne fut pas un grand succès. Il s'essuya son menton d'un revers de manche, puis bondit sur son adversaire. Apparemment, Mr.2 s'était préparer à tout les coups.


Bentham
Mr.2
Si tu croyais vraiment que tu allais m'abattre de cette sorte.


Ce dernier lui mit un effroyable coup de main plat dans le ventre, et son adversaire fut projeté à travers le petit couloir, mais se rattrapait. Il utilisa le Soru, puis donna un coup de poing contre Mr.2. Enfin, c'est ce qu'il avait cru. Ce dernier avait magnifiquement évité le choc, puis prit le bras du vieil homme, et l'enfonça par terre. Il hurla de douleur et appela quelqu'un pour de l'aide, mais ses cris ne furent entendu par personne.


Bentham
Mr.2
Je ne savais pas que le roi engageait des personnes aussi lâches.


Il prit le corps de l'homme par son poing couvert de sang, puis le tenait en l'air. Ce dernier fit tout pour se débattre. Il gesticulait, s'agitait. Il essayait d'attaquer son ennemi avec son seul poing restant, et faisait même des coups de pieds, mais ça ne servait à rien. Mr.2 rigolait à gorge déployée devant le visage étonné de l'inconnu. Une lueur rouge apparût dans les yeux de l'agent. L'inconnu pensait qu'il rêvait, mais c'était bien la réalité.


Bentham
Mr.2
Et maintenant, tu va me dire immédiatement où se trouve le roi, ou tu auras vécu le dernier instant de ta vie.



Photo
???
JAMAIS !


Le vieil homme avait crier aux oreilles de Mr.2, ce qui lui fit une petite douleur aux tympans, mais rien de plus. Mr.2 tenait son adversaire de plus en plus haut, puis, au bout d'un petit moment, se décida à lui dire le lieu où se trouvait, où se localisait le roi de ce pays.


Photo
???
ll se trouve dans la cours, mais n'ose pas espérer que tu lui feras la moindre petite chose !


Mr.2 relacha l'inconnu par terre, puis regagna sa marche et alla vers la porte qui menait à l'extérieur. Il traversa tout d'abord un petit endroit éclairé par un lustre sur lequel était accroché une multitude de diamants dont on voyait le reflet de l'agent à l'intérieur. Puis, il alla vers une énième porte plus petite que la précédente dans laquelle il pouvait à peine rentrer. Il s'y glissa à l'intérieur, faisant au passage attention de ne pas se prendre la barre, puis descendit des marches. Là, il trouva une sortie qui donnait directement vers la cours. Il y alla, et vit de beaux jardins. Il y avait au moins cinq fontaines d'or dont l'eau y coulait abondément. De petites statues représentant sûrement le nombre de rois et de reines qu'il y avait eu auparavant dans le pays étaient éparpillés dans la cour. Un jeune homme au regard sombre et étant habillés d'une longue veste verte et ayant des cheveux violets se tenait face à l'une d'elle, assit sur un banc de marbre. Mr.2 essayait de trouver du regard le roi, et le vit avec deux hauts hommes qui devaient mesûrer dans les trois mètres de haut.


Cependant, au Quartier Général de la Marine

Un soldat courait vers ce qui semblait être, le bureau de l'amiral en chef. En effet, ce dernier était marquer par une grande porte sur laquelle était graver des mots indéchiffrables, ou des mots de la justice. Il y toqua à de nombreuses reprises, et attendit. Une voix résonna soudain à l'oreille du jeune marin et la porte s'ouvrit à la volée. Un haut homme ayant des cheveux formant un demi cercle au-dessus de sa tête et portant une longue et grand veste de la Marine sur laquelle il y avait plusieurs badges se tenait à l'encadrement de la porte.


Sengoku amiral en chef
Sengoku
Que me veux-tu ?


Soldat de la Marine
Soldat
Le directeur d'Impel Down a fait un rapport sur l'évasion du commandant de l'équipage de Big Mom.


Sengoku était pris d'une stupeur et affichait maintenant des yeux écarquillés. Il était bouche-bée et était rester dans la même position pendant quelques minutes, puis le jeune soldat reprit la parole et dit:


Sengoku amiral en chef
Sengoku
DE QUOI ?! UNE ÉVASION ?! DU NIVEAU 6 ?! Qui en est l'auteur ?


Soldat de la Marine
Soldat
Un gardien d'Impel Down semble avoir vu les ombres du Baron Tamago et de Pekoms.


Sengoku amiral en chef
Sengoku
Raaaahhh !!! Ces deux énergumènes vont me le payer !


Soldat de la Marine
Soldat
Je tiens aussi à souligner une nouvelle évasion du même niveau. Apparemment, elle a eu lieu la nuit dernière. Il semblerait que Roweckas Shaldener se soit évadé également et a rejoint l'équipage de Big Mom.


Sengoku amiral en chef
Sengoku
Quoi ?! Cet homme dont la capture s'élevait autrefois à 530.000.000 de berrys ?! Comment est-ce possible ?


Soudain, un vice-amiral qui devait être Momonga, apparût dans le couloir, buvant une bouteille verte d'alcool, puis s'empressa de la ranger pour se présenter à l'amiral commandant en chef de la Marine. Apparemment, il tenait un registre dans sa main et la donna à son chef. Ce dernier la lit et fut surpris à un grand nombre de surprises. Le vice-amiral attendit un moment, un silence s'installant dans le bureau de Sengoku. Puis, il commença à prendre la parole, l'amiral-en-chef et le soldat à son écoute.

Modèle:Dialogue - Momonga

Sengoku: Une guerre ? Contre un empereur ? Mais pourquoi ?

Momonga: Il y a de cela un bon moment, l'amiral Akainu a enfermé un commandant de l'équipage de Big Mom au niveau 6 d'Impel Down.

Sengoku: Sérieusement ?

Momonga: Et oui. Et tout cela engendrera une guerre sans merci nous opposant à un Empereur.

Sengoku: Alors il faut mobiliser toutes les armées ! Et même les Capitaines Corsaire !

Momonga: Je ne sais pas si certains Corsaires voudront.

Puis, l'amiral-en-chef mit fin à cette discussion, et le vice-amiral ainsi que le jeune soldat de la Marine partirent sur le champs. Sengoku pensait à tout ce que venait de lui dire son sous-fifre. Une guerre allait-t-elle vraiment éclater ? Si oui, quel en serait l'impact dans le monde ? Que deviendra l'équilibre des trois puissances sommeillant, sévissant, reposant dans ce monde ? Quelles seraient les conséquences sur l'Empereur ou la Marine ? Sengoku fut réveillé de ses pensées par quelqu'un qui toquait à la porte. Il s'empressa de lui ouvrir et vit à sa grande surprise l'amiral Sakazuki. Sengoku dit aussitôt:

Sengoku: C'est vous qui êtes l'auteur de toute cette agitation d'Impel Down ?

Akainu: Oui. Amiral-en-chef ?

Sengoku: Qu'y a-t-il ?

Akainu prit un long moment à se décidé à parler, puis prit la parole et demanda lentement, et en articulant bien chaque mot:

Akainu: Pourrais-je me battre en personne contre Big Mom ?

L'amiral commandant en chef des forces de la Marine était prise d'une stupeur, d'une surprise, d'un grand étonnement. Ses yeux étaient écarquillés, globuleux, ronds comme une sphère, et il était une fois de plus bouche-bée devant les paroles d'Akainu. Ce dernier finit son cigare puis le mit dans une poubelle en bois. Cette fois-ci, pensais Sengoku, le Chien Rouge était réellement décider à se battre seul à seul, personnellement et de lui-même contre un Empereur, plus précisément contre Big Mom, celle dont les gens répandaient la rumeur comme quoi elle aurait manger le fruit de l'acide, ou un fruit du démon de ce même genre.

TBC

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .