FANDOM


Mini-Aventure de Comy n°33 : Ils trouvèrent alors une grande ville.

Chapitre 162
Chapter 162
Informations
{{{Image}}} Date de parution:
02/10/16
Nom français Chapitre 162
Suivant Chapitre 163
Précédent Chapitre 161
Arc
Autre informations
Aucune


Précédemment...
Précédemment, Sengoku et Akainu parlaient de la nouvelle évasion d'Impel Down tout en relevant certaines primes, plus précisément l'évasion de Layba Skyers. Un lieutenant de l'équipage de Big Mom arriva et Sengoku sut que Layba est dorénavant membre de l'équipage de Big Mom. S'ensuit donc la fuite de Yarko (lieutenant de l'Empereur). Va-t-il parvenir à s'échapper des griffes de la Marine ?


Chapitre 162: "Kizaru vs Yarko"Modifier

Au QG de la Marine :

Quelques secondes plus tard, Smoker arriva. Il utilisa son fruit du démon pour tenter de dénicher Yarko et le trouva, s'échappant à toute allure.

Smoker : Tu pensais nous avoir ? White Blow !

Smoker concentra toute sa fumée sur Yarko, dans le but de l'attraper dans sa poursuite.

Yarko : Je suis un lieutenant de Big Mom ! Fais gaffe à ne pas me sous-estimer, gamin ! Soru !

Le lieutenant se téléporta jusqu'à Smoker et lui asséna un coup de pied endurci par le Haki. Ce dernier se retrouvera projeté à quelques mètres, mais il se remit très vite sur pied. Il transforma ses jambes en fumée et essaya de rattraper Yarko, mais Smoker fut doublé de très loin par l'amiral Borsalino.

Borsalino : Dois-je te rappeler que tu ne peux pas égaler ma rapidité ?

Smoker : Tss...Vas-y, je te le laisse.

Le combat opposant Borsalino et Yarko faisaient rage. Il n'était pas si monstrueux que ça, puisque les deux adversaires ne se faisaient que des passes d'armes.

Yarko : Enfoiré, Borsalino ! Tu vas me le pay...

Yarko eut à peine le temps de finir sa phrase qu'il reçut un rayon de lumière en plein dans le ventre. Il ressentit de la douleur, mais cela n'arrêta pas sa course.

Borsalino : Ne penses pas t'échapper de MarineFord si facilement, jeune pirate.

L'amiral imprégna sa jambe gauche de lumière. Il toucha Yarko au torse et ce dernier fut éjecté à une si grande vitesse. Contrairement à ce que l'on pouvait penser, Yarko n'était atteint que d'une égratignure à l'oeil et au nez. Il paraissait déterminé à vaincre Kizaru.

Borsalino : Rares sont ceux qui se sont relevés de cette attaque.

Yarko : Ta gueule Borsa !

Yarko fit exprès de jeter une nouvelle bombe fumigène. Seulement, lorsque la fume se dissipa, il montrait son bras droit et des canons y étaient mis.

Borsalino : Tu es donc un cyborg, hein ?

Yarko : Rien à voir ! Tout ce que je sais, c'est que ces canons te réduiront en miettes en l'espace de quelques secondes !

Le lieutenant de Big Mom chargea ses canons et tira. Mais quelque chose surpris l'amiral. Les canons ne visaient qu'un seul endroit. Le cœur.

Borsalino : Qu'est-ce que...

Soudainement, l'amiral fut projeté à une vitesse hallucinante en arrière. Il se releva, toujours autant décontracté qu'à l'ordinaire, mais au fond de lui, étonné.

Yarko : Yaho ! Mes canons font effet, à ce que je vois ! Power Fire Canon !

Kizaru vit au dernier moment un minuscule boulet de canon se projeter vers lui. Le projectile rentra dans le torse de Kizaru. Ce dernier ne sentit, rien. Puis, une douleur commença à s'émaner en lui.

Borsalino : AAAAARRGGHHHH !!!! Je...J'ignorais que Big Mom avait un t...tel arsenal de...d'armes ! Boule Lumineuse !

L'amiral pu se relever tant bien que mal et forma une boule lumineuse. Yarko était déjà en position de défense.

Borsalino : Après tout ce que j'ai subis à travers ton attaque...tu vas me le payer !

Borsalino envoya sa boule lumineuse de taille moyenne sur Yarko. Au premier touché entre la boule et Yarko, cette dernière explosa.

Borsalino : Je te l'avais dit que tu ne ferais pas le point face à une telle attaque.

Soudain, Yarko apparut derrière Kizaru. Ce dernier ne le vit pas, et se prit un coup de poing induit de Haki dans le crâne.

Yarko : Ce n'est pas une misérable attaque comme celle-là qui me fera boiter.

Cependant, on voyait beaucoup de sang sur le corps de Yarko.

Borsalino : Je...J'avoue que ta rapidité est impressionnante. Mais beaucoup moins que la mienne.

Puis, Borsalino asséna un coup de coude lumineux à Yarko. Ce dernier ne voltigea pas en arrière, mais cracha beaucoup de sang.

Yarko : Ce...Ce n'est pas fini.

Borsalino : C'est ce que tu penses. Je vais te prouver le contraire.

L'amiral de la Marine envoya valser le lieutenant de l'équipage de l'Empereur Big Mom plusieurs fois contre les bâtiments.

Cependant, Kizaru fut interpellé par un soldat de la Marine.

Soldat : Amiral Kizaru-sama ! Je tiens à vous dire que tous les soldats du navire pirate de Yarko sont actuellement conduits à Impel Down.

Borsalino : Très bien . Ya-t-il des « titans » en terme de primes, autre que ce minable pirate ?

L'amiral montrait du doigt le corps plein de sang du lieutenant.

Soldat : Non, fort heureusement, Kizaru-sama !

Borsalino : Très bien.

Quelques minutes plus tard, Akainu interpella lui aussi Kizaru.

Sakazuki : Je tiens à te dire que s'il le faut, contre toute offensive sur Impel Down de la part de cette foutue Big Mom, je surveillerai l'entrée principale de la prison sous-marine !

Borsalino : Tiens donc. Tu es donc déterminé à achever cette abominable pirate.

Sakazuki acquiesça d'un signe de tête avant de repartir. L'homme-lumière allait lui aussi s'en aller, quand il fut interpellé par un bruit qui provenait des décombres.

Borsalino : Que...

Il se retourna et vit le corps de Yarko qui se releva, tremblant.

Yarko : Foutue saloperie d'amiral ! Ce n'est certainement pas toi qui me fera perdre !

Sans exploser de fumigène, cette fois, Yarko fit apparaître sur son front un trou en forme de cercle. Il y fit sortir un canon.

Yarko : Prépares-toi à avoir la raclée de ta vie, petite raclure !

Yarko appuya sur un bouton verte situé à l'arrière de son cou. Tout d'un coup, des centaines de canons se dirigèrent sur Borsalino.

Yarko : Héhéhé...Canon Rafale !

Borsalino tenta d'esquiver à son tour.

Borsalino : Barrière Lumineuse !

Kizaru créa une barrière de lumière sensée le protéger des boulets de canons envoyés par Yarko.

Yarko : Ce n'est pas une petite barrière jaune qui arrêtera mon attaque !

Kizaru remarqua trop tard que les boulets de canons étaient imprégnés de Haki. Ceux-ci traversaient sans la moindre difficulté la barrière de l'amiral.

Yarko : Hahaha ! Je ferais ça jusqu'à ta...

Soudainement, le pirate perdit son équilibre et fut projeté au sol, créant un petit cratère.

Yarko : Qui ose interrompre notre combat ?!

Le responsable de cette attaque fut l'amiral Akainu.

Sakazuki : Je vais te finir, sale morveux !

Yarko : Essayes !

Le lieutenant dirigea cette fois-ci ses tirs contre Sakazuki.

Sakazuki : Ce n'est pas de tels projectiles qui m'arrêteront ! Chien du Magma !

Au même moment...

Borsalino : Singe Jaune !

Akainu fit apparaître de la paume de ses mains un énorme chien de magma. L'amiral Borsalino, lui, créa un singe jaune. Les deux animaux attaquèrent en même temps Yarko. Le singe frappa de son énorme point, tandis que le chien mis en avant son énorme gueule. Le pirate tenta tant bien que mal de contrer les animaux, mais c'était finit. Il se pris les attaques en plein ventre et dans le visage. Il fut projeté plusieurs mètres plus loin.

Sakazuki : Je pense qu'on la finit.

Borsalino : Il est quand même féroce ce gamin.

Enfin, le pirate tenta une dernière fois de se relever.

Borsalino : C'est mon combat, je vais le battre. Yasakani Magatama !

Cette fois-ci, Borsalino concentra son attaque sur un seul endroit précis, et non plusieurs. L'attaque commenca et Yarko reçut un énorme trou lumineux en plein milieu de son ventre. Il était enfin battu.

TBC

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .